Les incontournables à voir à Coimbra

Publié le : 22 janvier 20248 mins de lecture

La ville de Coimbra, située au cœur du Portugal, est un creuset de culture et d’histoire qui suscite un intérêt croissant chez les voyageurs en quête de découvertes enrichissantes. Ancienne capitale du pays, elle est reconnue pour son prestigieux établissement d’enseignement, l’université de Coimbra, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. La ville abrite aussi la bibliothèque Joanina, célèbre pour sa collection de livres anciens et son architecture baroque. La Sé Velha, vieille cathédrale de Coimbra, offre un aperçu unique de l’architecture romane du Portugal, tandis que le jardin botanique est un espace de verdure idyllique pour une pause au milieu de la vie urbaine. Ces lieux emblématiques sont des passages obligés pour les vacances au Portugal, et méritent une attention particulière dans notre exploration des incontournables de Coimbra.

Les incontournables à voir à Coimbra

Université de Coimbra : un patrimoine mondial

L’Université de Coimbra incarne la quintessence du savoir et se dresse comme un phare intellectuel depuis des siècles. Sa reconnaissance en tant que Patrimoine mondial de l’UNESCO n’est pas un simple titre honorifique ; elle est le reflet d’un héritage inestimable qui a traversé le temps, depuis sa fondation en 1290. Avec ses bâtiments majestueux, cette institution éducative illustre parfaitement cette fusion entre l’architecture traditionnelle portugaise et les idées progressistes véhiculées par les nombreux esprits brillants qui y ont enseigné ou étudié.

En visitant l’Université de Coimbra, vous ne manquerez pas d’être saisi par la magnificence du Patio das Escolas, cœur vibrant du campus où l’animation académique côtoie la solennité des vieilles pierres. La tour emblématique, culminant à près de 34 mètres, offre une vue imprenable sur la ville et ses environs et demeure un symbole de la persévérance du savoir face aux épreuves du temps.

Cette université n’est pas seulement un lieu d’éducation ; elle est aussi le gardien d’une histoire riche. Ses murs évoquent les révolutions douces des étudiants ainsi que les débats passionnés autour des grands enjeux sociaux et politiques qui ont animé le Portugal. Chaque salle, chaque corridor résonne encore des échos d’un passé prolifique où chaque génération a légué son empreinte culturelle et intellectuelle.

Pour saisir pleinement la grandeur de l’Université de Coimbra, il convient également de s’arrêter dans ses amphithéâtres séculaires où régnait jadis une effervescence studieuse. On pourrait presque entendre le claquement des livres se fermant après d’intenses heures d’étude ou le silence révérencieux qui accompagne chaque découverte scientifique capitale émanant de ce haut lieu du savoir.

Ainsi, que vous soyez passionné par l’histoire universitaire ou simplement curieux de découvrir un lieu riche en culture et en enseignements anciens, une visite à l’Université de Coimbra est un passage obligatoire pour quiconque souhaite comprendre pourquoi cette ville fut autrefois considérée comme la capitale intellectuelle du Portugal.

Bibliothèque Joanina : un trésor de connaissances

Tel un joyau architectural, la Bibliothèque Joanina, érigée au XVIIIe siècle, se dresse fièrement dans l’enceinte de l’université de Coimbra. En mettant les pieds dans ce sanctuaire du savoir, on réalise rapidement que l’on est en présence de l’une des plus belles bibliothèques baroques d’Europe. Les étagères ciselées et surchargées accueillent divers domaines du génie humain, offrant un assortiment impressionnant d’ouvrages anciens, dont certains datent de plusieurs siècles.

Chaque salle dévoile ses ornements avec faste et invite au recueillement intellectuel. Le bois sombre et la dorure inondent chaque pièce, capturant la lumière qui filtre par les fenêtres délicatement ouvragées. Ici, le temps semble s’être arrêté pour préserver une atmosphère unique, où règne le parfum du parchemin vieilli.

La Bibliothèque Joanina possède aussi ses gardiens silencieux : une colonie de chauves-souris qui entretient depuis des décennies un pacte ancestral avec les lieux. Ces petits mammifères nocturnes se transforment en protecteurs inestimables lorsqu’ils prennent leur envol nocturne pour chasser tout insecte audacieux menaçant l’intégrité des collections précieuses.

Mais au-delà de cette singulière cohabitation, c’est bien la quintessence du lieu qu’il faut souligner ; celle qui fait battre le cœur des historiens, attire le regard curieux des passionnés d’art et suscite l’émerveillement des visiteurs venus découvrir une page vivante de l’histoire portugaise.

La vieille Cathédrale (Sé Velha) : un témoignage de l’histoire

Érigée tel un gardien du passé sur les hauteurs pavées de Coimbra, la vieille Cathédrale, ou Sé Velha, force le respect par son imposante architecture romane. Datant du XIIe siècle, cet édifice massif, flanqué de robustes contreforts et couronné de créneaux, évoque plutôt une forteresse médiévale qu’un lieu de culte. Sa porte principale est une œuvre d’art à elle seule : encadrée par des colonnes richement sculptées et surmontée d’un tympan finement ouvragé illustrant des scènes de la Bible.

L’intérieur n’est pas moins remarquable avec sa nef tripartite,
ombrale et solennelle où la lumière filtre timidement à travers les rosaces gothiques. Les visiteurs pénètrent dans un espace où le silence semble raconter mille ans d’histoire ; des fidèles en prière aux étudiants venus chercher bénédiction avant leurs examens. La sévérité austère des murs en pierre apparente contraste avec l’or opulent qui recouvre le retable baroque du maître-autel, conférant à l’ensemble une atmosphère mystique sans pareil.

Le chapitre dédié à ce monument millénaire devra aussi mentionner sa place cruciale dans les fastes historiques portugais – en témoigne le cloître roman paisible auquel on peut accéder depuis la nef latérale droite. Conservant ses colonnades d’origine et enrichi plus tardivement de florissantes arcatelles gothiques, ce cloître offre un moment de répit contemplatif bienvenu après l’intensité spirituelle ressentie au sein de la cathédrale. La Sé Velha incarne ainsi non seulement une merveille architecturale mais également un vibrant hommage à la persistance des traditions culturelles et religieuses dans le cœur battant de Coimbra.

Jardim Botânico : un havre de paix en ville

À deux pas de l’effervescence urbaine, le Jardim Botânico de Coimbra offre un souffle d’air frais au milieu de la vie citadine. Cet oasis de verdure s’étend sur une superficie d’environ 13 hectares, faisant de lui l’un des plus grands et des plus anciens jardins botaniques du Portugal. Créé par ordre du Marquis de Pombal au XVIIIe siècle, le jardin a non seulement émerveillé les générations par sa flore diversifiée mais a aussi joué un rôle crucial dans l’étude des sciences végétales à l’Université.

Dans une promenade à travers ses allées bordées d’arbres exotiques et endémiques, vous pouvez découvrir plusieurs sections méticuleusement agencées. Les serres chaudes abritent des espèces tropicales qui contrastent avec la douceur du climat portugais. En déambulant dans la section systématique, chacun peut apprécier la classification vivante des plantes selon leur famille naturelle.

Le Jardim Botânico est aussi renommé pour ses bancs ombragés offrant une pause paisible aux amoureux de lecture ou à ceux en quête d’une escapade romantique. Les étudiants y trouvent un cadre studieux à l’ombre des arbres centenaires tandis que les familles profitent d’un espace idéal pour initier les enfants aux merveilles de la nature.

Loin du vacarme quotidien, ce jardin nous rappelle comment un espace vert peut enrichir notre existence quotidienne. Il invite à ralentir le pas, à respirer profondément et à s’émerveiller devant le fascinant ballet coloré des azalées et rhododendrons au printemps, ou la palette flamboyante des feuillages en automne.

Plan du site